De toute l’histoire du judo, en France et sur la scène internationale, un seul français a accédé au grade de ceinture rouge 10e dan. Il s’agit du maitre judoka ceinture rouge 10ème dan HENRI COURTINE. Il occupe le sommet de la pyramide du judo en France. Il a obtenu cette reconnaissance pour ce qu’il représente comme l’un des pionniers du judo et 1er médaillé aux championnats du monde en 1956.

HENRI COURTINE seul 10e dan en France

Né en 1930 à Paris, il a grandi à Alger et a commencé à pratiquer le judo en 1948 à Paris dans le club de Mikinosuke Kawaishi et obtient sa ceinture noire en 1950. Courtine participe en 1956, lui et Bernard Pariset au championnat du monde de judo et se classe 3ème position. En janvier 1968 Courtine et Bernard Pariset deviennent les deux premiers Français à être honorés ceinture noire 6e Dan et sont promus 7e Dan en septembre 1975.

Courtine a consacré toute sa vie au judo et à son développement :

  • Directeur technique de la fédération française de Judo entre 1966 jusqu’à 1972
  • Directeur de la fédération française de judo et disciplines associées en 1979
  • 8e Dan en mai 1985
  • 9e Dan en décembre 1994
  • 1er et seul français nommé par la fédération française de judo et disciplines associées 10e dan en décembre 2007

Le grade de 10e dan au japon

Au Japon, pays de naissance de la discipline de judo 15 judokas ont accédé au grade de ceinture rouge 10e dan, trois en sont encore vivants :

  • Ichiro Abe 10e dan en 2006 il est aujourd’hui âgé de 92 ans
  • Toshiro Daigo 10e dan en 2006 il est âgé maintenant de 89 ans
  • Yoshimi Osawa 10e dan en 2006 il est âgé de 88 ans.

Femme gradée 10e dan dans le monde

Une seule femme est gradée 10e dan dans l’histoire du judo mais sa nomination n’est pas reconnue par le kodokan. Il s’agit de Keiko Fukuda, elle est née en 19013 et la seule étudiante connue de fondateur de la discipline Jigaro Kano.